Le match MonFinancier > Quelle solution retraite? Le match PERP vs Assurance-vie
Imprimer Envoyer par mail

Décembre - Placement

Quelle solution retraite? Le match PERP vs Assurance-vie

Le PERP (plan d'épargne retraite populaire) a été créé en 2003 pour permettre aux épargnants français de préparer leurs compléments futurs de revenus (et de bénéficier durant leur activité de réductions d'impôts). C'est l'un des produits d'épargne retraite (PERP, PERCO, Madelin, etc...) les plus utilisés. Mais il reste loin derrière l'assurance-vie, le placement préféré des français. C'est qu'en véritable couteau suisse patrimonial, l'assurance-vie est tout à fait adaptée pour épargner en vue de sa retraite. Le PERP peut-il rivaliser ?

:

>> L'Assurance-vie

:

En savoir plus sur notre offre assurance-vie:

:

Frais

> Fixés par l'assureur - Dépendent du contrat

> Frais d'entrée : jusqu'à 5 % dans les réseaux bancaires. Mais 0 % sur la plupart des contrats proposés sur Internet

> Frais de gestion : En moyenne, "ces frais pour un fonds obligations ou actions oscillent entre 0,6 et 1%." (source Capital.fr)

> Frais d'arbitrage : "la norme de marché va de un à trois gratuits chaque année."(source Capital.fr)


Découvrez notre contrat MonFinancier Retraite vie :

Frais d'entrée : Néant
Frais d'arbitrage : Néant
Frais de gestion : 0.6%

Recevoir gratuitement une documentation

:

Exonérations et autres avantages fiscaux

> Les gains et intérêts (fonds en euros et unités de compte) ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu tant qu'il n'y a pas de rachat effectué sur le contrat

> Les gains sur les unités de compte ne sont pas soumis aux prélèvements sociaux tant qu'il n'y a pas de rachat (mais les prélèvements sociaux de 15.5% sont pris chaque année sur le fonds en euros) effectué sur le contrat

> Fiscalité très attractive sur les retraits au bout de 8 ans

> Abattements sur les sommes transmises

:

Qualité des supports

> Fonds en euros : En 2016, le taux de rendement moyen des contrats d'assurance vie avoisine les 1,80%*, net de frais de gestion. Les meilleurs fonds se situent au dessus de 3%* tandis que les moins bons ont servi moins de 1%*

> Diversité des supports : offre très variée et de plus ou moins bonne qualité : On trouve des contrats monosupport (uniquement fonds euros), et des contrats multisupports d'agence bancaires qui ne proposent que quelques fonds "maison", mais aussi des contrats multisupports à architecture ouverte, qui proposent généralement un ou deux fonds en euros, et plusieurs dizaines ou centaines d'unités de compte multisupports (actions, obligations, mixte, SCPI, etc...) et multigestionnaires (groupe bancaire, maison indépendante, etc...)

:

Découvrez notre contrat MonFinancier Retraite vie :

Deux fonds en euros :

Suravenir opportunités : 3.10 % * en 2016
Suravenir rendement :2.30 % * en 2016

Plus de 550 supports disponibles (OPCVM et SCPI)

Gestion en ligne/ conseillers disponibles par téléphone ou en agence

Recevoir gratuitement une documentation

:

Liquidité

> Aucun blocage : Les sommes investies dans l'assurance-vie sont toujours disponibles comme pour un Livret A. Les rachats sont possibles à tout moment quel que soit l'âge du contrat

> Rachat partiel ou total

> Attention aux frais : évitez les contrats qui prennent des frais de rachat/sortie

> Impôt sur le revenu : Barème progressif de l'impôt sur le revenu ou prélèvement forfaitaire libératoire (7.5% au bout de 8 ans)

> Possibilité de sortie en rente

> A savoir : L'assurance-vie n'est pas transférable chez un autre assureur

:

Fiscalité sur les gains/intérêts

> Impôt sur le revenu prélevé uniquement lors des retraits

> Seule la partie gains du retrait est imposée

> Au choix, les revenus sont intégrés au barème de l'impôt sur le revenu (donc soumis à la TMI) ou à un prélèvement forfaitaire

> Prélèvement forfaitaire selon l'âge du contrat

0-4 ans : 35%
4-8 ans : 15%
plus de 8 ans : 7.5%

> Au bout de 8 ans : abattement annuel sur les gains de 4 600 euros (ou de 9 200 euros pour un couple marié ou pacsé)

> Cas d'exonération :

  • Licenciement du bénéficiaire des produits, c’est à dire le licenciement du souscripteur du contrat d’assurance vie,
  • Mise à la retraite anticipée,
  • Invalidité du souscripteur ou de son conjoint correspondant au classement dans la deuxième ou troisième catégorie prévue à l’article L. 341-4 du code de la sécurité sociale

:

En cas de décès

> Le souscripteur a déterminé dans sa clause bénéficiaire comment se partage le capital de son contrat en cas de décès

> Les sommes sont transmises hors succession. Elle ne rentre donc pas en compte dans le calcul des parts et des réserves

> Les sommes transmises bénéficient d'abattement avant le calcul des droits de succession :

- Pour les sommes versées avant 70 ans : 152 500 euros par bénéficiaire

- Pour les sommes versées après 70 ans. Un abattement uniquement de 30 500 euros

:

En savoir plus sur notre offre assurance-vie:

:

:

>> Le Plan Épargne Retraite Populaire

:

En savoir plus sur notre offre PERP:

:

Frais

> Fixés par l'assureur - Dépendent du contrat

> Alors que les frais prélevés sur les contrats d'assurance-vie se sont réduits - notamment avec la concurrence des contrats sans frais d'entrée lancés sur Internet, le mouvement a été plus tardif sur les PERP

> On trouve encore aujourd'hui peu de PERP sans frais d'entrée et avec des frais de gestion/arbitrage réduits

:

Découvrez le PERP by MonFinancier : Un contrat sans frais de versement, ni droit d'entrée, ni frais d'arrérage

Frais d'arbitrage : 0,50 % de la somme transférée.

Frais de gestion :

  • Fonds en euros : 0,68 %
  • Fonds en Unités de Compte : 0.96 %

Recevoir gratuitement une documentation

:

Exonérations et autres avantages fiscaux

> Les primes versées sont déductibles, au titre de l’impôt sur le revenu, du revenu net global dans la limite d’un plafond annuel (hors plafonnement des niches fiscales)

> L'économie d'impôt dépend du Taux Marginal d’Imposition (TMI). Plus le TMI est élevé, plus l'avantage fiscal est significatif. Il peut aller jusqu’à 45% des sommes versées

> Exonération d’ISF durant la phase d’épargne (à l’exception des primes versées après 70 ans) et au dénouement (si versements régulièrement échelonnés dans leur montant et leur périodicité pendant au moins 15 ans)

> Pas d'IR ou de prélèvements sociaux durant la phase d’épargne.

:

Qualité des supports

> L'offre n'est pas aussi développée que l'assurance vie, mais il existe quand même quelques dizaines de PERP dans les réseaux bancaires et chez les conseillers en gestion de patrimoine.

> Par contre l'offre en ligne est très restreinte

> Les PERP sont également dotés de fonds en euros. Leurs performances sont proches des fonds en euros de l'assurance-vie : Les meilleurs fonds ont rapporté 3%* en 2016 tandis que les moins bons ont servi un peu plus de 2%*

> On trouve très peu de PERP à architecture ouverte (multisupports multigestionnaires). Le nombre de supports disponibles va donc être généralement bien plus faible que sur les contrats d'assurance vie

> Certains PERP offrent quand même plus de 50 supports. Un choix qui paraît suffisant pour obtenir une bonne diversification dans son plan

:

Découvrez notre contrat MonFinancier Retraite PERP :

Fonds en euros :2.70%* en 2016

Offre financière complète (81 OPCVM, SCPI, SCI)

Gestion en ligne/ conseillers disponibles par téléphone ou en agence

Recevoir gratuitement une documentation

:

Liquidité

> Capital disponible uniquement à la retraite, et versée sous forme de rente

> Possibilité à la retraite de sortie partielle en capital égale à 20% de la valeur du contrat

> Possibilité à la retraite de sortie en capital dans le cadre d'une acquisition de la résidence principale en accession à la première propriété

> Possibilité à tout moment de sortie en capital dans les cas exceptionnels de dénouement (invalidité de l'adhérent, décès du conjoint, surendettement, fin de droit aux allocations chômage, liquidation judiciaire):

> Bon à savoir : Le PERP est transférable

:

Fiscalité sur les gains/intérêts

> Impôt sur le revenu prélevé uniquement à la clôture du plan

> Sortie en rente :

Les rentes perçues sont imposables à l’IR. Elles bénéficient d'un abattement de 10 %. Les prélèvements sociaux sont prélevés chaque année par l'assureur. Ils sont de 7,4 % des rentes servies dont 4,2 % déductibles

> Sortie en capital :

- Dans les cas exceptionnels de sortie en capital, cette sortie a lieu en exonération totale d'imposition (sauf prélèvement sociaux)

-Dans les autres cas de sortie en capital : Celui-ci est imposé à l'impôt sur le revenu dans la catégorie des pensions et retraites (possibilité d'étalement sur 5 ans), après un abattement de 10%. Le souscripteur a la possibilité d’opter pour un prélèvement forfaitaire libératoire au taux de 7,5%, mais cette option n’est possible que si le capital fait l’objet d’un versement unique et si l’intégralité des droits est liquidée ou si le solde des droits ne peut plus l’être que sous forme de rente

:

En cas de décès

> Si le contrat de départ ne prévoit rien, les sommes versées sur le PERP sont perdues pour les héritiers en cas de décès du bénéficiaire

> En règle générale, les PERP commercialisés prévoient des clauses de garantie : Si le bénéficiaire décède, que ce soit avant ou après la liquidation du PERP, le capital accumulé donne lieu au versement d'une rente à un ou plusieurs bénéficiaires désignés, ou à une rente d'éducation à un ou plusieurs enfants mineurs jusqu'à leurs 25 ans

> Rente versée : imposition sur le revenu au titre des pensions et retraites après abattement de 10 % (les prélèvements sociaux sont prélevés chaque année par l'assureur. Ils sont de 7,1 % des rentes servies dont 4,2 % déductibles).

:

En savoir plus sur notre offre PERP:

:

* Taux de revalorisation, net de frais annuels de gestion, hors prélèvements sociaux et fiscaux. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.


RÉSULTAT DU MATCH

L'assurance-vie n'est pas le placement préféré des français pour rien : Elle s'adapte au plus grande nombre, quels que soient les profils et les objectifs. Une bonne assurance vie, sans frais d'entrée et avec une architecture ouverte, est forcément adaptée pour préparer sa retraite. Recevoir gratuitement une documentation sur notre offre assurance-vie

Le PERP, quant à lui, s'adapte aux épargnants ayant un objectif retraite, mais surtout qui souhaitent défiscaliser leur impôt sur le revenu. Comme il s'agit d'une déduction d'impôt, le gain dépend du taux marginal d'imposition et il peut être très intéressant pour les contribuables ayant un TMI élevé (30 %, 41 % ou 45 %). Recevoir gratuitement une documentation sur notre offre PERP

:

>> Les équipes de MonFinancier restent à votre entière disposition afin de répondre à toutes vos questions et de vous accompagner dans la souscription de notre offre retraite. N’hésitez plus, demandez à être rappelé(e) par un conseiller.